Les Compagnons sont de sortie.

Classé dans : Flore | 0

Calendrier par décades
x xx xx xx xx xx xx xx xx xx xx xx xx xx x x x

 


Lieux d’observation
Zones géographiques :

 

Dans toutes les régions des Hauts de France.

Au bord des routes, des chemins et le long des haies .

Lisières forestières, bords de champs sur sol frais et humide.

 

Sites et circuits :

Répandus le long de tous les circuits

Photos ci dessous : fleurs femelles puis fleurs mâles

 

 

 

 

 

 

 

Compagnon rouge

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Compagnon blanc

Commentaires

Compagnon blanc ou Compagnon rouge, ces 2 Silènes égaient dès le printemps et jusqu’à la fin de l’été nos bords de chemins et de haies.

Sur certains sites le Blanc l’emporte sur le Rouge et sur d’autres sites c’est l’inverse mais vous ne pourrez pas faire une randonnée sans rencontrer l’un ou l’autre Compagnon.

Blanc et Rouge sont dioïques. C’est à dire qu’ils possèdent des pieds à fleurs mâles et des pieds à fleurs femelles distincts.

Si les fleurs du Compagnon rouge s’ouvrent  en journée, celles du Compagnon blanc s’ouvrent plutôt le soir. Les premières ne sont pas odorantes mais secrètent un nectar que  butinent Papillons et Bourdons le jour, tandis que le parfum odorant des deuxièmes attire les Papillons de nuit qui se régalent de son nectar.

Le Blanc a une préférence pour le calcaire et le Rouge pour les sols plus acides.

Comme quoi, même si ces Compagnons sont proches au point de s’hybrider chacun garde son caractère.

 

Commentaires
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *