Les belles journées de givre et de neige sous le soleil hivernal

Classé dans : Non classé | 0

Calendrier par décades
xx xx xx x x  x  x  xx xx xx

 


Lieux d’observation
Zones géographiques :

Toutes zones des Hauts de France

 

Sites et circuits :

Tous sites et circuits et en particulier ceux qui traversent des milieux naturels privilégiés.

Il est difficile de privilégier certains sites plutôt que d’autres. Mais l’hiver, les zones littorales et de polders, les régions vallonnées et boisées, les étangs et marais, les vallées, les canaux, les terrils sont particulièrement bien mis en valeur par la brume et le givre du matin. Quant aux forêts, cultures et prairies sous la neige, les traces qu’y laissent les animaux permettent d’imaginer l’animation de la nuit précédente et de lire une page du livre de la nature à ciel ouvert.

 

Commentaires

 

Les belles journées froides et ensoleillées de l’hiver deviennent rares. Raison de plus pour en profiter quand elles se présentent. Le soleil offre toute la journée une belle lumière rasante. Le givre et la glace étincellent et créent de belles sculptures éphémères. La neige livre les secrets de la nature aux détectives naturalistes. Même le pique nique au soleil ne refroidit pas l’amateur. Surtout si le thermos de café n’a pas été oublié !

Les animaux perturbés par le froid se montrent parfois moins farouches. L’hiver est la saison où les oiseaux, les Cerfs, les Chevreuils se rassemblent pour former des groupes parfois importants. Ils se concentrent là où ils trouvent encore de la nourriture.

Les oiseaux cherchent les baies des arbustes des haies. Certains descendent des contrées nordiques pour nos régions aux températures plus clémentes. C’est donc une période privilégiée pour observer des espèces qu’il n’est pas possible de voir à d’autres périodes de l’année.Citons en particulier les rares et emblématiques Hibou des marais, Jaseur boréal, Butor étoilé,ou encore le Cygne de Bewick au bec jaune et certains Anatidés . Pour d’autres au contraire l’hiver et le gel sont synonymes d’entrée en léthargie et ils deviennent invisibles jusqu’à l’arrivée du printemps (Hérissons, Grenouilles, Tortues, Blaireaux, Loirs … )

 

Commentaires
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *