Les “fruits” rouges de l’Eglantier: cynorhodons pour les amateurs d’orthographe, “gratte-culs” pour les autres

Classé dans : Flore | 0

Calendrier par décades
xx xx xx xx xx xx x x x xx xx xx xx xx xx  xx  xx xx xx xx xx

 


Lieux d’observation
Zones géographiques :

Toutes régions des Hauts de France, dans les haies, lisières forestières et fourrés.

Sites et circuits :

Les Eglantiers se trouvent partout mais plus particulièrement dans les sites et circuits présentant des haies et fourrés et en lisières forestières. Aimant la lumière ils peuvent pousser sur les terrils

Terril de Loos en Gohelle, terril des Argales (Rieulay), terril de Pichonvalles

Parc du Marquenterre

Circuit des 2 caps

Circuit des Moulins de Felleries (Avesnois)

Circuit de la Canarderie ( Condé sur l’Escaut)

Marais de la Marque

 

 

Commentaires

C’est à partir du mois de septembre que les “fruits” de l’Eglantier commencent à rougir et à égayer les haies et lisières de leur rouge vif. Ils contiennent les akènes munies de poils connus en tant que poil à gratter. Si vous voulez en faire de la confiture après les premières gelées n’oubliez pas de les enlever.

Sur les tiges se trouvent souvent de curieuses boules chevelues : Ce ne sont pas des fruits mais des galles dues à un insecte: Le Cynips du Rosier

 

Commentaires
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *