Dés fin septembre, en forêt aussi les fruits des arbres sont mûrs et tombent. Glands et Faînes couvrent parfois le sol

Classé dans : Flore | 0

Les fruits des arbres forestiers passent souvent inaperçus. Les glands des chênes, les faines des Hêtres, les Samares d’Erable ne se consomment pas et ne s’observent que si nous leur prêtons attention. Mais ils sont parfois abondants au point de couvrir le sol et sont attendus avec impatience par de nombreux animaux des bois: Cerfs et Sangliers en tête. Heureusement pour nous dès octobre il y a les Châtaignes, mais la région des Hauts de France compte peu de Châtaigneraies!

La Vipérine : belle plante mellifère

Classé dans : Flore | 0

Ses fleurs d’un bleu éclatant (rose au début) très mellifères attirent Papillons, Guêpes et Bourdons dès le mois de juin. Cette animation autour de la Vipérine en fleur mérite que le promeneur s’en approche pour l’observer. Son nom viendrait du fait que la fleur ressemble à une tête de serpent sortant sa langue.

La floraison des Nénuphars blancs et des Nénuphars jaunes

Classé dans : Flore | 0

C’est avec plaisir que nous voyons apparaitre fin mai-début juin les premières fleurs de nénuphar sur les étangs. La boule, dressée sur sa tige, de la fleur du Nénuphar jaune est spectaculaire. De même que les grandes fleurs blanches du Nénuphar blanc, symboles de pureté et zénitude, qui s’épanouissent dès que le jour est levé et se referment le soir.
Les larges feuilles satinées ont aussi leur charme : rondes pour le Nénuphar blanc, en forme de cœur pour le jaune.

Floraison de l’Eupatoire chanvrine

Classé dans : Flore | 0

C’est l’abondance de cette grande plante dans les fossés, les zones humides et au bord des chemins de la région qui confère à l’Eupatoire chanvrine son statut d’évènement de l’été.

Regardez autour de vous en vous promenant au mois d’août sur les chemins forestiers, il serait étonnant que vous n’en voyez pas. Vous pourrez certainement observer des Papillons et des insectes sur ses petites fleurs rosées en bouquet (inflorescence type corymbe).

De chanvre elle n’a que le nom lié à la forme de ses feuilles qui rappelle celles du cannabis.

A la fin de l’été les graines forment des boules poilues au sommet de la plante

Floraison et récolte de la Reine des prés

Classé dans : Flore | 0

C’est début juillet en début de floraison qu’il faut récolter cette grande plante d’1 à 1,5 mètre environ, connue pour ses nombreuses propriétés médicinales et pour son utilisation alimentaire.
Vous la trouverez dans les zones humides de la région : bords de cours d’eau et d’étangs, fossés, bords de chemins humides.

Cueillette des fleurs de Tilleul

Classé dans : Flore | 0

C’est en général dans la deuxième quinzaine du mois de juin que vous avez le plus de chance de pouvoir récolter les fleurs de Tilleul. Mais attention : la floraison d’un arbre ne dure que quelques jours. Heureusement tous les arbres ne fleurissent pas en même temps, ne serait-ce que parce qu’ils ne bénéficient pas du même ensoleillement. Mais vous pouvez aussi vous satisfaire de profiter du parfum qu’ils dégagent. Dés que le soleil est présent les fleurs embaument : c’est le moment idéal pour la récolte

Floraison odorante des Troènes

Classé dans : Flore | 0

Il faut profiter des journées ensoleillées du mois de juin pour se promener le long des haies, dans les parcs, et dans les dunes du littoral et respirer l’odeur caractéristique et entêtante du Troène en fleurs.

La floraison de la Consoude officinale

Classé dans : Flore | 0

Les grappes de fleurs violettes, roses ou blanches de la Consoude animent très tôt au printemps les bords de chemins, fossés et talus. Difficile en mai et juin de ne pas les voir car la Consoude est abondante dans toutes les régions. Très nectarifères elles attirent les abeilles sauvages et les bourdons.

Les bordures d’étangs et cours d’eau fleuris en rose tout l’été grâce à la Salicaire

Classé dans : Flore | 0

La Salicaire fait partie (avec les Epilobe, Digitale, Eupatoire,…) de ces fleurs roses pourpres qui, en été, prennent la suite des fleurs blanches et jaunes majoritaires du printemps.
Ses longues grappes florales au sommet d’une grande tige (1-1,5m) ne passent pas inaperçues au bords des étangs et des cours d’eau où elles forment des touffes parfois importantes.

1 2 3 4 15
error: Content is protected !!