Coucou : voilà les grandes Primevères jaunes !

Classé dans : Flore | 0

Les Primevères officinales et élevée égaillent dès le printemps nos lisières et nos haies.
La Primevère élevée fleurit un peu plus tôt que la primevère officinale mais de avril à mai les 2 espèces cohabitent.
La primevère élevée se distingue par une plus grande taille de fleur et un jaune plus pâle . la Primevère officinale est appelée Coucou, allusion au Coucou qui arrive de migration lorsqu’elle commence à fleurir.

Les champs déroulent leur tapis rouge de Coquelicots

Classé dans : Flore | 0

Le Coquelicot est une espèce de Pavot qui fleurit de mai à août et peut fleurir à nouveau jusqu’à l’automne. Mais c’est surtout en juin que l’on peut observer de véritables champs rouges de Coquelicots. Il colonise les terres en friches, les remblais retournés, les champs cultivés mais sans herbicide. Peu exigeant il est considéré comme invasif.

Arrivée des premières Hirondelles de retour d’Afrique

Classé dans : Faune | 0

L’arrivée des premières Hirondelles est guettée par tous les amateurs de nature. Elle symbolise le retour du printemps.
Les Hirondelles rustiques sont les premières Hirondelles à revenir dans notre Région. Elles seront suivies fin avril par les Hirondelles de fenêtre.
L’arrivée des Hirondelles se poursuivra jusque fin mai avec un pic fin avril-début mai

Le tambourinage des Pics en forêt (Pic épeiche, Pic noir, Pic épeichette, Pic mar)

Classé dans : Faune | 0

Dés le début du printemps les Pics marquent leur territoire par le “tambourinage”, et non par leur chant comme les autres oiseaux. Ils frappent violemment avec leur bec une branche ou un tronc sec qui fait résonnance.La fréquence des coups est élevée: 5 à 20 coups par seconde et 5 à 6 fois par minute en pleine période. Chaque espèce de Pic (Pic épeiche, épeichette, noir) tambourine selon un rythme et une puissance qui lui est propre.
De début mars à mi avril, c’est une bonne période pour observer les Pics. Il est possible de les entendre de loin et ils ne sont pas encore cachés par les feuilles des arbres. Alors profitez en , ce sont de beaux oiseaux.

Dés fin septembre, en forêt aussi les fruits des arbres sont mûrs et tombent. Glands et Faînes couvrent parfois le sol

Classé dans : Flore | 0

Les fruits des arbres forestiers passent souvent inaperçus. Les glands des chênes, les faines des Hêtres, les Samares d’Erable ne se consomment pas et ne s’observent que si nous leur prêtons attention. Mais ils sont parfois abondants au point de couvrir le sol et sont attendus avec impatience par de nombreux animaux des bois: Cerfs et Sangliers en tête. Heureusement pour nous dès octobre il y a les Châtaignes, mais la région des Hauts de France compte peu de Châtaigneraies!

La Vipérine : belle plante mellifère

Classé dans : Flore | 0

Ses fleurs d’un bleu éclatant (rose au début) très mellifères attirent Papillons, Guêpes et Bourdons dès le mois de juin. Cette animation autour de la Vipérine en fleur mérite que le promeneur s’en approche pour l’observer. Son nom viendrait du fait que la fleur ressemble à une tête de serpent sortant sa langue.

La floraison des Nénuphars blancs et des Nénuphars jaunes

Classé dans : Flore | 0

C’est avec plaisir que nous voyons apparaitre fin mai-début juin les premières fleurs de nénuphar sur les étangs. La boule, dressée sur sa tige, de la fleur du Nénuphar jaune est spectaculaire. De même que les grandes fleurs blanches du Nénuphar blanc, symboles de pureté et zénitude, qui s’épanouissent dès que le jour est levé et se referment le soir.
Les larges feuilles satinées ont aussi leur charme : rondes pour le Nénuphar blanc, en forme de cœur pour le jaune.

Floraison de l’Eupatoire chanvrine

Classé dans : Flore | 0

C’est l’abondance de cette grande plante dans les fossés, les zones humides et au bord des chemins de la région qui confère à l’Eupatoire chanvrine son statut d’évènement de l’été.

Regardez autour de vous en vous promenant au mois d’août sur les chemins forestiers, il serait étonnant que vous n’en voyez pas. Vous pourrez certainement observer des Papillons et des insectes sur ses petites fleurs rosées en bouquet (inflorescence type corymbe).

De chanvre elle n’a que le nom lié à la forme de ses feuilles qui rappelle celles du cannabis.

A la fin de l’été les graines forment des boules poilues au sommet de la plante

Floraison et récolte de la Reine des prés

Classé dans : Flore | 0

C’est début juillet en début de floraison qu’il faut récolter cette grande plante d’1 à 1,5 mètre environ, connue pour ses nombreuses propriétés médicinales et pour son utilisation alimentaire.
Vous la trouverez dans les zones humides de la région : bords de cours d’eau et d’étangs, fossés, bords de chemins humides.

error: Content is protected !!